Accueil > Bretagne > LE BELLOUR Joseph (1901-19 ??)

LE BELLOUR Joseph (1901-19 ??)

jeudi 8 septembre 2011, par Fañch Postic

LE BELLOUR Joseph
1901-19 ?
par Fañch Postic

Biographie
Joseph Le Bellour est né à Noyal-Pontivy le 23 mars 1901. Il est l’aîné des sept enfants d’Angelina Le Roux et de Julien Le Bellour (1876-1953), une personnalité de la commune. Fils de cultivateurs, ce dernier avait fait des études au petit séminaire de Sainte-Anne d’Auray, avant de se marier et d’ouvrir une épicerie au bourg. En 1912 il achète le manoir du Verger (que ses enfants vendront à la municipalité en 1962 qui en fera la mairie). Il a été organiste paroissial pendant plus de 40 ans, et conseiller municipal. Il est aussi le fondateur en 1926 de la société les Moutons Blancs.
Le collecteur
Joseph Le Bellour avait semble-t-il collecté des chansons. Il les avait notées sur un cahier qu’il a confié à l’abbé François Cadic au moment de partir pour Haïti. Ce dernier publiera certaines chansons de cette collecte dans la Paroisse Bretonne de Paris où il donnera quelques informations sur le collecteur :
« un excellent musicien, chercheur avisé de chansons populaires et de légendes, dont les amis du Folklore breton ne sauraient trop regretter le départ pour le lointain Haïti, où il s’en est allé porter les efforts de son apostolat... Nous aurons encore souvent l’occasion de recourir au petit trésor qu’il a bien voulu amasser pour nous, à ce point de vue, et qu’il nous a généreusement laissé en partant » (Paroisse Bretonne de Paris, mars 1926)
"La chanson que nous publions, tirée du recueil de M. l’abbé Le Bellour..." (Paroisse Bretonne de Paris, octobre 1927)
L’abbé le Bellour « ... qui a bien voulu la tirer de son abondant recueil, et qui l’avait trouvée sur les lèvres des chanteurs des environs de Pontivy. » (Paroisse Bretonne de Paris, mars 1928).

Bibliographie
Publication des chansons de Joseph Le Bellour dans La Paroisse Bretonne de Paris :
"La femme aux deux maris", mars 1926.
"En venant de la noce", avril-mai-juin 1926
"Mieux vaut garder sa liberté", octobre 1927
"La noyée du Pont-Saint-Drec", novembre 1927,
"J’aurai Thomas", mars 1928.

Publications sur Joseph Le Bellour :
Assistance sociale en Haïti, 1804-1972 par Augustin Mathurin p.109 et 192
« L’abbé Joseph Le Bellour, aumônier attaché à l’Hôpital Général, a été transféré à l’Hôpital de Petit-Goâve. Juin 1939. » Rapport annuel du directeur général ...Haiti. Service de la santé publique, Haiti. Service national d’hygiène publique 1940