Accueil > Bretagne > GUILLERM Henri (1872-1932)

GUILLERM Henri (1872-1932)

jeudi 8 septembre 2011, par Fañch Postic

GUILLERM Henri

(1872-1932)
par Fañch Postic

Biographie
Né à Quimper (paroisse Saint-Mathieu), Henri Joseph Marie Guillerm suit ses parents à Trégunc. Après des études à l’école des clercs apostoliques de Beauvais, il entre au grand séminaire de Quimper. Ordonné prêtre en 1896, il est vicaire à Mahalon, Ergué-Armel, Plougastel-Daoulas puis recteur à l’Hôpital-Camfrout et Plomelin.
Le collecteur
Le chanoine Henri Pérennès nous fournit des informations sur les collectes de l’abbé Guillerm :

"De bonne heure il s’appliqua à recueillir des chants bretons avec leurs mélodies. Les deux volumes qu’il publia à cet égard, fruit d’un long travail opiniâtre, forcèrent l’admiration de tous ceux qui s’intéressent au chant et à la musique bretonne. Son premier recueil lui valut l’amitié très fervente de Bourgault-Ducoudray.
En apprenant sa mort, survenue le 10 juin 1932, M. Paul Ladmirault, professeur au Conservatoire de Nantes écrivait : "J’ai été vraiment consterné en apprenant la fin inattendue de mon cher et vénéré ami, M. l’abbé Guillerm. Perte irréparable, non seulement pour les siens, mais pour la Bretagne, dont il fut un des artistes et des érudits."
N’ayant pu utiliser tous les matériaux qu’il avait amassés, M. Guillerm fit don de ses manuscrits à M. l’abbé Mayet [1], organiste à la cathédrale de Quimper, qui a eu l’obligeance de les mettre à notre disposition". [2]
Henri Guillerm avait réuni une collection de cantiques et chansons sur feuilles volantes qu’il avait transmise à Henri Perennès et dont il avait dressé un catalogue. Henri Perennès a publié des chansons extraites de la collecte de Henri Guillerm dans les Annales de Bretagne.
Les chansons recueillies par Henri Guillerm, dont il donne les airs, l’ont été, pour l’essentiel, auprès de chanteurs de Trégunc, mais aussi d’Ergué-Armel, Kernével, Plozévet, Cleden-Cap-Sizun, Douarnenez, Gouezec... Il a également noté une chanson auprès de Marguerite Philippe lors du congrès de l’Union Régionaliste Bretonne de Gourin le 27 septembre 1904.
[1] Henri PERENNES « Chansons populaires de la Basse-Bretagne », Annales de Bretagne, 45, 1938, p.40-41.
[2] Jean-Louis MAYET, né à Tourc’h en 1869, professeur de musique au petit séminaire de Quimper. Organiste de la cathédrale de Quimper à partir de 1921. Décédé le 9 décembre 1939. On lui doit l’harmonisation des airs de Six cantiques bretons à la mère de Jésus (Quimper, Le Goaziou, 1935) et de certains Morceaux et choeurs exécutés au concours du Bleun-Brug, et des Soniou Feiz ha Breiz.
Bibliographie
Publication des chansons de Henri Guillerm :
GUILLERM, Henri, HERRIEU, Loeiz, Recueil de Melodies Bretonnes recueillies dans la Campagne, Quimper, A. David, s.d., 43 p.
GUILLERM, Henri, Recueil de chants populaires bretons du pays de Cornouailles, Rennes, Imprimerie Francois Simon, 1905, 191 p
Publications sur Henri Guillerm :